Cet article date de plus d'un an.

"Complément d'enquête". Pfizer : qui a peur du grand méchant labo ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 70 min
Complément d'enquête
Article rédigé par France 2
France Télévisions
Pfizer s’est imposé comme le numéro 1 au royaume de Big Pharma grâce à son vaccin contre le Covid-19. Mais aujourd’hui, les critiques pleuvent contre le géant pharmaceutique, ses dirigeants, leurs méthodes commerciales, le manque de transparence de ses contrats et son histoire jalonnée de retentissants scandales et d’indemnisations records pour les victimes. "Complément d’enquête" sur une multinationale au cœur de la santé des Français.

Un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dollars l’année dernière. Un PDG qui négocierait en direct avec les chefs d’Etat ou de gouvernement. Plus riche, plus influent que ses concurrents, Pfizer s’est imposé comme le numéro 1 au royaume de Big Pharma grâce à son vaccin contre le Covid-19.

Mais aujourd’hui, l’image de la multinationale américaine s’est brouillée. Au temps de l’espérance a succédé celui de la défiance. De "sauveur" du monde, le laboratoire serait maintenant perçu comme un "profiteur de crise" par ses nombreux détracteurs. Manque de transparence sur les contrats, mystérieux SMS échangés entre la présidente de la Commission européenne et le patron de Pfizer, soupçon d’optimisation fiscale, peur des effets secondaires : de Paris à Washington en passant par Bruxelles, les critiques pleuvent contre le géant pharmaceutique, ses dirigeants et leurs méthodes commerciales.

Des scandales retentissants

Alors faut-il avoir peur du "grand méchant labo", dont la seule évocation du nom met en ébullition toute la sphère complotiste ? Affaire Bextra aux Etats-Unis, accusations d’essais cliniques illégaux au Nigeria, l’histoire de Pfizer est jalonnée de retentissants scandales, d’indemnisations records qui se chiffrent en milliards pour les victimes.

Mais cette entreprise fondée à la fin du XIXe siècle par deux Allemands installés à New York s’est aussi bâtie sur des découvertes parfois totalement inattendues. Comme le succès de son célèbre Viagra né de recherches médicales… pour lutter contre certains troubles cardiovasculaires. En Angleterre, les équipes de "Complément d’enquête" ont retrouvé deux de ses inventeurs. La pilule bleue de Pfizer a bien fait la fortune de l’entreprise, mais pas celle de ces deux chercheurs et de leurs collègues. Bien au contraire.

Documents inédits, témoignages exclusifs, "Complément d’enquête" sur une entreprise qui n’a jamais été autant au cœur de la santé des Français.

Une enquête de Lilya Melkonian, Benjamin Poulain et Karim Annette.

Dans les fauteuils rouges : Alain Fischer, président de l'Académie des sciences.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #ComplementDenquete.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Parmi nos sources

- Pour comprendre l’affaire du Nigeria : l’enquête du Washington Post qui l'a révélée, le rapport d'investigation de l’Etat nigérian.

- La liste des sanctions de Pfizer.

- Les déclarations de lobbying aux Etats-Unis.

- Le profil de Marshall and Popp.

- La demande de documents officiels auprès de l’Union européenne.

- L'accord signé entre Pfizer et les lanceurs d’alerte sur l’affaire Bextra.

- Les financements de campagnes aux Etats-Unis : les contributions de Pfizer aux candidats des élections fédérales, les contributions des firmes pharmaceutiques au Congrès.

- Les comptes de Pfizer en 2021.

- La décision de la Médiatrice européenne sur une demande d’accès public à des SMS échangés entre la présidente de la Commission et le PDG d’une entreprise pharmaceutique concernant l’achat de vaccins contre le Covid-19.

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.