"20h30 le samedi". Un vrai conte de fées

Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le magazine "20h30 le samedi", présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, dévoile la petite histoire dans la grande, à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 5 raconte le conte de fées de Julia Roberts avec le film "Pretty Woman" et s’interroge : le cinéma français a-t-il peur du bonheur ?

Le magazine "20h30 le samedi" (Twitter)présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, dévoile la petite histoire dans la grande, à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 5 raconte le conte de fées de Julia Roberts avec le film Pretty Woman et s’interroge : le cinéma français a-t-il peur du bonheur ?

Le jour où > Julia Roberts fait ses débuts dans "Pretty Woman"
Elle est l’une des plus grandes stars d’Hollywood. L’histoire d’amour qui la lie à son public n’a pas pris une ride depuis la sortie du film Garry Marshall Pretty Woman (1990) qui a fait d’elle une icône. Elle a gagné depuis un Oscar pour son rôle dans Erin Brockovich et été élue cinq fois "femme la plus belle du monde". A l’origine, son rôle dans Pretty Woman n’était pas tout à fait celui-là… Le scénario s’appelait 3 000 et devait très mal finir pour l’actrice. La jeune femme, inconnue ou presque, devait mourir d’overdose… mais un autre studio a racheté le scénario et changé radicalement la fin. "20h30 le samedi" raconte le conte de fées de Julia Roberts…

Et aussi, le bonheur à l'écran, et en mots...

Actu > Le cinéma français a-t-il peur du bonheur ?
Les réalisateurs américains excellent dans l’art des fins heureuses. Leurs héros sauvent le monde, trouvent l’amour et souvent les deux à la fois. En France, on trouve nettement moins de "feelgood movies", ces films qui font du bien. Et pourtant, quand il y en a sur les écrans, ils font un carton comme Intouchables d'Olivier Nakache et Eric Toledano, sorti en 2011, avec ses 32 millions d’entrée dans le monde, ou encore La Famille Bélier (2014), réalisé par Eric Lartigau.  Alors, pourquoi le cinéma français a-t-il peur du bonheur ? L’écrivain américain Douglas Kennedy, fin connaisseur des différences culturelles entre les deux pays, et Eric Lartigau donnent des éléments de réponse…

Bonus > Propos sur le bonheur
Qu’est-ce que le bonheur ? Acteurs, humoristes, écrivains en donnent chacun leur définition...

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Parmi nos sources

- Julia Roberts, par Frédéric Valmont (éd. Didier Carpentier).

- Cendrillon, par les frères Grimm.

- Psychanalyse des contes de fée, par Bruno Bettelheim (éd. Robert Laffont).

- The Movies That Made Us, Saison 2 (documentaire Netflix).

Pop culture, réflexions sur les industries du rêve et l’invention des identités, par Richard Mémeteau (éd. Zones).

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.