13h15, France 2

VIDEO. Dans les coulisses du tailleur russe des combinaisons spatiales

Plongée au cœur de l’entreprise Zvezda qui fabrique depuis les débuts de l’ère spatiale soviétique les scaphandres de vol des cosmonautes. Elle a aussi habillé des spationautes français… Extrait du magazine "13h15 le dimanche" du 6 décembre 2020.

Le Français Jean-Loup Chrétien a porté un scaphandre cousu main, tout droit sorti des ateliers de l’entreprise Svezda, alors soviétique, aujourd’hui russe. Et Thomas Pesquet en a revêtu un pour son séjour de six mois (2016-2017) dans la Station spatiale internationale (ISS). Ces combinaisons de vol sont fabriquées par les couturières de la société spatiale : "Ici, nous procédons à l’assemblage d’un scaphandre faucon. C’est celui que les cosmonautes portent pour rejoindre l’ISS", explique l’une d’elles au magazine "13h15 le dimanche" (replay).

"Nous sommes responsables de chaque couture et Dieu nous garde du moindre accroc et le moindre défaut est une faute professionnelle", dit-elle. Une autre petite main très spécialisée ajoute : "Puisque les cosmonautes travaillent en apesanteur durant de longues périodes, nous nous efforçons de maintenir la tonicité de leurs muscles à l’aide de coussins à ressorts cousus à l’intérieur de leur costume." Il faut six mois pour confectionner une combinaison de vol Faucon, 700 personnes travaillent à son élaboration et une unique ouvrière est en charge de l’assemblage final.

La salle des trésors de la conquête spatiale soviétique

Après la visite de l’atelier de confection, descente au deuxième sous-sol de l’entreprise Svezda, dans un abri anti-atomique où sont conservés les plus grands trésors de la conquête spatiale soviétique. Des reliques que seuls une poignée d’élus ont le loisir d’admirer de temps à autre. Et c’est son directeur qui ouvre à France 2 les portes de cette salle des merveilles qui ne peuvent que mettre des étoiles dans les yeux des amateurs d’espace et d’exploits scientifiques : "Voici une pièce unique que vous ne verrez nulle part ailleurs : le scaphandre de Youri Gagarine [premier homme à avoir effectué un vol dans l'espace au cours de la mission Vostok 1, le 12 avril 1961]. Par chance, nous l’avons conservé…"

"Si vous regardez les photos d’époque, pendant les entraînements en 1961, vous ne verrez aucune inscription sur son casque, précise-t-il. On l’a ajoutée au dernier moment, car un avion espion américain avait été abattu peu de temps avant [le 1er mai 1960], au-dessus de notre territoire, et le pilote avait été capturé [Francis Gary Power, échangé ensuite contre un espion soviétique arrêté aux Etats-Unis]. Comme c’était juste avant le vol, on risquait d’avoir un problème. Avec l’atterrissage de Gagarine dans la campagne, les paysans allaient croire que c’était encore un espion et lui tirer dessus. Alors, la veille du lancement, en pleine nuit, un collaborateur a pris son pinceau et tracé ces lettres rouges CCCP au sommet du casque. C’est une histoire authentique."

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)