13h15, France 2

"13h15 le dimanche". L'hôtel de ville de Paris

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 23/09/2018Durée : 00h46

Dans le cadre de sa série documentaire "Lieux de légende", le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) pousse les portes jusque-là fermées d'endroits célèbres pour les faire découvrir à travers les yeux de celles et ceux, anonymes ou connus, qui les font vivre. Ce troisième volet ouvre celles de l'hôtel de ville de Paris.

Au cœur de l’actualité politique avec la démission le 17 septembre 2018 de Bruno Julliard, premier adjoint de la maire de la capitale Anne Hidalgo, l'hôtel de ville est un , qui recèle pourtant bien des secrets. Qui sait par exemple qu'il abrite encore un bunker de 1937 ?

Luttes de pouvoir, carrières politiques...

Ce document met au jour les coulisses du plus grand bâtiment municipal d’Europe, avec 600 pièces et 55 000 mètres carrés. Une plongée au cœur d'un théâtre où se sont jouées bien des luttes de pouvoir, des carrières politiques et quelques-unes des grandes pages de l’histoire de la République.

Maxime Bénéteau et Fabien Lasserre racontent l'hôtel de ville de Paris avec des images d'archives et en donnant notamment la parole à celles et ceux qui l'animent, le pavoiseur, les responsables du protocole, l’horloger, les bibliothécaires… et aussi à l'ancien édile Jean Tibéri, ou au résistant Charles Pegulu de Rovin…

> Voir ou revoir la collection "Lieux de légende" :

> Le port de Saint-Tropez
Lieu de tous les excès qui attire encore les regards, ce village varois mondialement connu a malgré tout réussi à garder une âme.

> Notre-Dame de Paris
L'un des monuments historiques les plus visités en Europe a été le témoin des heures sombres et des heures de gloire de la France.

> L'hôtel de ville de Paris
Une plongée dans les coulisses du plus grand bâtiment municipal d’Europe, avec 600 pièces et 55 000 mètres carrés.

Le 36, quai des Orfèvres
Une adresse mythique sur l’île de la Cité, celle du quartier général de la police judiciaire parisienne depuis le XVIIe siècle, qui a déménagé en 2017. 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==