Dépenses de l’État : les salariés devront participer financièrement à leurs formations

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Les salariés devront financer une partie de leur formation. Ils ne pourront plus puiser gratuitement dans leur compte personnel de formation (CPF).
Dépenses de l’État : les salariés devront participer financièrement à leurs formations Les salariés devront financer une partie de leur formation. Ils ne pourront plus puiser gratuitement dans leur compte personnel de formation (CPF). (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - C. Méral, A. Peyrout, J. Assouly, P. Aubert, M. Julia, L. Lavieille
France Télévisions
franceinfo
Les salariés devront financer une partie de leur formation. Ils ne pourront plus puiser gratuitement dans leur compte personnel de formation (CPF).

Nous ne sommes pas dans l’entrepôt d’un grossiste, mais dans un centre de formation en logistique. La semaine de formation coûte 1 100 euros, mais Samir Mimouni n’a rien payé. Tout est financé par son CPF, son compte personnel de formation. Mais dès cette année, les salariés devront participer avec leurs propres revenus à la formation. Une mauvaise idée pour Samir, intérimaire et père de trois enfants : "J’ai autre chose à faire que financer la formation, s’il n’y avait pas le CPF, je n’en serai pas là."

Financement du salarié à hauteur de 10 %

 

Concernant le reste à charge pour le salarié, Bercy évoque 10 %, un chiffre pas encore arrêté. Tout sera précisé lors d’un décret en avril prochain. Mais le responsable du centre redoute que des salariés renoncent à se former : "Cela représenterait un frein pour la montée en compétences pour changer de métier ou se former aux métiers de la logistique".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.