Loi Travail : des casseurs s'invitent dans les manifestations

Des heurts ont été constatés dans plusieurs villes de France jeudi 28 avril en marge des manifestations contre la loi El Khomri. France 3 fait le point sur les groupes violents qui s'attaquent aux forces de l'ordre.

Le mouvement d'opposition à la loi Travail a encore fait descendre des milliers de personnes dans la rue jeudi 28 avril. Parmi eux, des casseurs ont défié les policiers et les CRS. Dissimulés sous des cagoules, armés de barres de fer, les fauteurs de trouble sont bien organisés selon les autorités. "Ils ont une technique qui se met au point, pour enlever des pavés, récupérer du goudron, stocker dans des sacs à dos, dans des poubelles pour transporter ces projectiles, et ensuite attaquer les forces de l'ordre", explique Michel Cadot, le préfet de police de Paris.

Des groupes organisés

Leurs slogans n'ont rien à voir avec les revendications du cortège. Leur objectif est de s'en prendre aux forces de l'ordre avec ce qu'ils trouvent sur la voie publique. "Vous avez des jeunes gens, mineurs, étudiants, qui ont profité d'une journée pour lutter contre les institutions. (...) Et puis vous avez des groupes qui sont beaucoup plus expérimentés", détaille Loïc Travers du syndicat de police Alliance. Les fauteurs de trouble profitent de ces grands rassemblements pour s'attaquer aux policiers. Plus de 400 personnes ont été arrêtées en marge des manifestations anti loi Travail. Des condamnations ont déjà été prononcées.
Le JT
Les autres sujets du JT