Irma : des millions de personnes évacuées en Floride

Ces dernières 48 heures, les habitants de la Floride avaient deux options face à l'arrivée d'Irma : fuir ou se barricader pour affronter l'ouragan.

Déjà, le vent commence à se renforcer, la pluie à tomber, ce samedi 9 septembre. Irma, le cyclone ayant ravagé Saint-Martin et Saint-Barthélémy, arrive sur les côtés de Floride. Dans les rues de Miami, rares sont ceux qui continuent à mener une vie normale.

Sur la plage, à l'endroit où la tornade doit s'abattre, des promeneurs se prennent encore en photo face aux vagues. Pourtant, Rick Scott, le gouverneur de Floride, a été très clair : ne pas évacuer, c'est mettre sa vie en jeu.

Des refuges mis en place

Il a été demandé à un quart de la Floride, soit 6,3 millions de personnes de quitter les zones dangereuses. Ceux qui n'ont pas pu le faire ont rejoint à pied des refuges installés par la ville, chargés du nécessaire pour quelques jours.

Aucun appel ne pourra plus être pris en compte par les secours quand les vents dépasseront les 70 km/h. Pompiers et forces de l'ordre resteront protégés dans un bâtiment capable de résister à un cyclone de force 5.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ordre d\'évacuation a mis des milliers d\'habitants de Floride (Etats-Unis) sur les routes depuis vendredi 8 septembre 2017. 
L'ordre d'évacuation a mis des milliers d'habitants de Floride (Etats-Unis) sur les routes depuis vendredi 8 septembre 2017.  (CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)