Autrement psy : comment trouver la force de se réconcilier

Alors que le 75e anniversaire du débarquement continu d'être célébré, la psychologue Jeanne Siaud-Facchin raconte comment les pays sont parvenus à se réconcilier après la guerre.

France 3

Se réconcilier c'est renouer des liens même si on a été blessé. Il va falloir retrouver doucement cette confiance mutuelle. "Se réconcilier c'est se rendre compte que finalement c'est plus préjudiciable d'être séparés, éloignés, qu'ensemble. Il va donc falloir apprendre à se réapprivoiser et se connaître à nouveau", explique la psychologue sur le plateau du Soir 3. La création de l'Europe est un très bon exemple de réconciliation entre des pays qui se sont pourtant durement affrontés. "Ce mécanisme de réconciliation impose d'accepter que l'on a souffert. Et c'est sans doute le plus difficile à mettre en place", poursuit Jeanne Siaud-Facchin.

"Renoncer à se venger pour se décider à aimer"

Pardonner permet également de se libérer et de permettre de vivre à nouveau sans se sentir prisonnier du passé. "Il élimine également le sentiment de vengeance qui nous garde enchaînés à nous même. Finalement, le pardon c'est renoncer à se venger pour se décider à aimer", conclut la psychologue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeanne Siaud-Facchin
Jeanne Siaud-Facchin (France 3)