Attaque terroriste de Trèbes : l’émotion des habitants

L’émotion est très forte à Trèbes (Aude), cette commune de 5.000 habitants théâtre de la prise d’otages du supermarché vendredi 23 mars. Pendant plus de trois heures, la population a retenu son souffle jusqu’au terrible dénouement.

France 3

Des forces de l’ordre par dizaines, des hommes masqués sur le point d’intervenir, des images auxquelles les habitants de la commune de Trèbes (Aude) ne sont évidemment pas habitués. "Je peux vous dire que je ne sens plus mes jambes, confie une habitante. C’est triste ce qui vient de se passer pour la famille et pour tout le monde." A deux pas de la mairie, un homme se confie. Il connait très bien l’une des personnes assassinées. "La victime était mon meilleur ami, indique-t-il. C’était comme un frère pour moi."

Toute une région traumatisée

Dans les rues, des passants bouleversés par ce qu’ils viennent de vivre. Ceux et celles qui étaient dans le magasin sont encore sous le choc. "On entend la personne dire 'couchez-vous', explique une personne témoin de la scène. On voit tout le monde courir alors on suit tout le monde, on commence à aller dans la réserve du magasin pour être en sécurité. On reste cachés".

Même émotion à Carcassonne où le terroriste a commencé son tragique périple. Cette partie de la ville a connu un couvre-feu en plein jour. "On nous a dit qu’il y avait un fou qui avait pris des gens en otages', précise une habitante. Ce soir (vendredi 23 mars), toute la région de l’Aude est traumatisée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue du supermarché où un individu se revendiquant de l\'Etat islamique a pris en otages plusieurs personnes avant d\'être abattu par les forces de l\'ordre, le 23 mars 2018 à Trèbes (Aude). 
Vue du supermarché où un individu se revendiquant de l'Etat islamique a pris en otages plusieurs personnes avant d'être abattu par les forces de l'ordre, le 23 mars 2018 à Trèbes (Aude).  (MAXPPP)