VIDEO. Prêtre ouvrier, l’Eglise au cœur de la société

Jean-Marc distribue le courrier la semaine et dit la messe le week-end. Une équipe de France 3 est partie à la rencontre de ce prêtre ouvrier, héritier d’une tradition qui remonte aux années 1940.

France 3

Des religieux parfaitement insérés dans la vie professionnelle, c’est la philosophie des prêtres ouvriers. Jean-Marc Gallau est l'un d’entre eux : postier la semaine à Saint-Fons (Rhône), il devient prêtre le dimanche. "Il a peut-être une relation plus simple, du fait qu’on le rencontre quand il distribue", estime une paroissienne.

De moins en moins nombreux

La tradition a été lancée dans les années 1940, par une Eglise qui voulait renouer avec les travailleurs dans les usines et les ateliers. C’est toujours l’idée aujourd’hui : "J’essaie de leur montrer l’image d’une Eglise qui vient à leur rencontre", explique Jean-Marc Gallau.

La pratique avait été interrompue pendant la Guerre froide, de peur que ces prêtres n’adhèrent au parti communiste. De nos jours, ils sont de moins en moins nombreux, il n’en reste plus qu’une quinzaine en exercice en France.