VIDEO. Cyclone Gonzalo : des dégâts considérables à Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Sur les îles antillaises, les habitants constatent l’ampleur des dégâts après le passage du cyclone Gonzalo dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 octobre.

FRANCE 3

L’heure est au nettoyage et aux premières réparations. Des enfants tentent de dégager un tronc qui a chuté sur leur maison. Ailleurs, un restaurateur qui venait d’ouvrir son établissement a tout perdu.

Cinq personnes disparues en mer

Le cyclone Gonzalo a atteint lundi 13 octobre les côtes des îles antillaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Au plus fort du cyclone, les rafales ont pu atteindre 200 km/h. Les bateaux qui mouillaient ont été emportés au large par une mer déchaînée. Mardi soir, cinq personnes étaient toujours portées disparu.

Au port, le traumatisme est palpable. Les propriétaires viennent au chevet de leur bateau, échoué dans la nuit.  "Le bateau a tapé contre la jetée. J’ai perdu les quilles, j’ai perdu les safrans, j’ai des trous dans la coque. Le bateau est mort", confie un sinistré encore sous le choc au micro de France 3. L’état de catastrophe naturelle devrait être reconnu pour les deux îles des Caraïbes.

Les dégâts sur l\'île de Saint-Barthélemy, balayé par l\'ouragan Gonzalo, le 14 octobre 2014.
Les dégâts sur l'île de Saint-Barthélemy, balayé par l'ouragan Gonzalo, le 14 octobre 2014. (GUADELOUPE 1ÈRE)