Cet article date de plus de cinq ans.

Tourisme : le terrorisme rebat les cartes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tourisme : le terrorisme rebat les cartes
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans un contexte bouleversé par les attentats, la Tunisie et le Maroc sont boudés et désertés par les vacanciers. Les professionnels ont dû s'adapter et proposer de nouvelles destinations.

Dans les agences de voyage, les clients n'ont plus qu'un mot à la bouche : Cuba. France Benard, cliente de l'agence, est attirée "par le fait de voir autre chose, c'est typique là-bas quand même". L'exotisme de Cuba, une destination phare... Mais cette agence a dû s'adapter à d'autres nouvelles tendances, comme l'énonce Michel Dinh, directeur général de Havas Voyages : "Je pense à la star de 2016 qui a été le Portugal et qui va confirmer très probablement son statut, je pense à la Grèce, je pense à l'Espagne, à l'Italie. Tous ces pays, perçus comme des pays stables et des pays sûrs, sont très prisés par nos clients."

Le terrorisme a rebattu les cartes

Le terrorisme a bouleversé la carte des destinations préférées des Français : plus question d'aller au Maghreb ou au Proche-Orient, la fréquentation y est en chute libre, jusqu'à 73% pour la Turquie, -70% pour la Tunisie, et -54% pour l'Égypte

.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.