Patrimoine : un loto pour sauver les monuments en péril

Une loterie du patrimoine permettra de venir en aide à plus d'une centaine de projets et de monuments qui nécessitent d'être sauvés.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Vu du ciel, le bâtiment vieux de 130 ans a l'air en parfait état. Mais il n'en est rien : cette rotonde ferroviaire, témoin de l'époque des locomotives à vapeur, doit être sauvée d'urgence. Il faut trouver 150 000 euros pour rénover l'extérieur : un coup de pouce du loto du patrimoine serait le bienvenu. La fondation du patrimoine a reçu 2 000 dossiers pour ce loto, 120 seront retenus. Les candidats vont de l'aqueduc romain à la collégiale en passant par la maison d'Aimé Césaire, en Martinique.

Une loterie renouvelée chaque année

C'est Stéphane Bern, mandaté par l'Élysée, qui a eu l'idée de cette initiative. Mais il n'en revendique pas la paternité, François Ier et Louis XV l'ont précédé. Le loto du patrimoine sera reconduit chaque année. Des plans à long terme peuvent être imaginés. Dans la Sarthe, l'avenir de la rotonde ferroviaire pourrait être assuré par un train touristique sur 15 kilomètres, au coeur des paysages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Stéphane Bern le 13 février à l\'Élysée lors de la signature de la convention d\'organisation du \"Loto du patrimoine\".
Stéphane Bern le 13 février à l'Élysée lors de la signature de la convention d'organisation du "Loto du patrimoine". (MAXPPP)