Isère : un nouvel avenir pour la société Ecopla

La renaissance d'Ecopla à Grenoble (Isère) est un signal encourageant. Reprise par un groupe italien, la société qui est spécialisée dans la fabrication de barquettes en aluminium va relancer l'activité et même embaucher. 

L'entreprise Ecopla bientôt de retour en Isère à la Terrasse, à quelques kilomètres de l'usine historique. Son repreneur italien se réinstalle et va embaucher 44 personnes sur trois ans. Une victoire pour les anciens salariés. "Ça nous a pris beaucoup d'énergie, beaucoup de temps, mais l'essentiel c'est qu'il y ait 40 à 50 emplois de plus fin 2018", explique Pascal Vallée, ancienne assistante de production d'Ecopla.

Deux millions d'euros d'aides publiques pour un retour en France

Un rebondissement inespéré après un an de combat. À la suite d'erreurs de gestion, le seul fabricant français de barquettes en aluminium est placé en liquidation judiciaire. Les 77 salariés se mobilisent, ils veulent monter une SCOP, une coopérative ouvrière. Mais c'est la douche froide en justice, le tribunal tranche, un repreneur italien est choisi et il ne garde aucun emploi. Hors de question pour les salariés d'abandonner, ils bloquent leur usine et empêchent les machines de partir en Italie.

Le nouveau propriétaire s'est finalement laissé convaincre de revenir en France avec à la clé deux millions d'euros d'aides publiques et l'espoir pour certains salariés de retrouver un emploi. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Des ex-salariés d\'Ecopla arrivent au palais de justice de Grenoble (Isère), le 5 octobre 2016.
Des ex-salariés d'Ecopla arrivent au palais de justice de Grenoble (Isère), le 5 octobre 2016. (MAXPPP)