Attentat déjoué en Belgique : deux hommes arrêtés

Le parquet évoque des menaces sérieuses visant plusieurs lieux emblématiques de Bruxelles, lors des fêtes du Nouvel An. France 3 fait le point.

France 3

Des lieux touristiques comme la Grand Place de Bruxelles ou le commissariat central. Ce sont les cibles d'un projet d'attentat déjoué dans la capitale belge. Ce mardi matin, le parquet fédéral dit avoir arrêté deux hommes qui prévoyaient de passer à l'acte pendant les fêtes de fin d'année. Ils ont été aussitôt placés pour mandat d'arrêt pour menace d'attentat et participation aux activités d'un groupe terroriste. L'un deux serait même un recruteur de jihadistes.

Niveau d'alerte relevé

Au cours de perquisition à leur domicile, les enquêteurs ont saisi des tenues militaires, du matériel informatique, des objets de propagande liés au groupe Etat islamique. "Le matériel qui a été saisi, informatique et propagande ne correspond pas à du matériel d'attentat. Il manque les armes et les explosifs. Deux possibilités, soit les armes et explosifs sont quelque part et seules les personnes détenues y ont accès et là il n’y a pas de problème imminent. Deuxième possibilité, elles sont aux mais d'autres complices qui n'ont pas été découverts et là il y a un risque majeur", explique Claude Moniquet, expert en contre-terrorisme. Ce mardi le niveau d'alerte autour des commissariats de police a été levé d'un cran, au niveau trois sur quatre jusqu'à la semaine prochaine.
Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires belges patrouillent sur le marché de Noël de Bruxelles, le 27 novembre 2015.
Des militaires belges patrouillent sur le marché de Noël de Bruxelles, le 27 novembre 2015. (EMMANUEL DUNAND / AFP)