Apple : la firme américaine accusée de limiter la possibilité de réparer ses appareils

Publié
Apple : la firme américaine accusée de limiter la possibilité de réparer ses appareils
Article rédigé par
J. Lonchampt - France 3
France Télévisions
Les iPhone sont-ils programmés pour tomber en panne plus vite ? C'est l'avis de l'association française Halte à l'obsolescence programmée. Le point avec Jules Lonchampt, sur le plateau du 19/20.

Que reproche-t-on exactement au géant américain Apple ? "On sait que c'est plus difficile de réparer son iPhone, et là ça concerne les modèles les plus récents : iPhone 12, 13 et 14", indique Jules Lonchampt, mercredi 7 décembre sur le plateau du 19/20. "Avec eux, changer un écran fissuré ou une batterie pourrait causer des bugs, voire l'impossibilité d'utiliser son portable", explique Jules Lonchampt. L'association Halte à l'obsolescence programmée a relevé des dizaines de cas en France et "accuse Apple de limiter la possibilité de réparer ses appareils", rapporte le journaliste.

Apple avait déjà été condamnée en 2020

Quels bugs ont été recensés ? "L'association HOP a remarqué que depuis plusieurs années, les nouveaux iPhones sont équipés de micro puces. Problème : lorsqu'il faut changer ces pièces chez un réparateur, l'iPhone ne reconnaît parfois pas les pièces de rechange, qui sont pourtant identiques et de la marque Apple", ajoute Jules Lonchampt. Apple avait par ailleurs déjà été visée par les associations qui défendent l'environnement. "En 2020, la firme américaine avait été condamnée à payer 25 millions d'euros pour manque d'informations sur le ralentissement des iPhones à la suite d'une mise à jour logicielle", rappelle Jules Lonchampt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.