Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Peugeot Scooters : PSA veut vendre la majorité de sa filiale à un groupe indien

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

PSA s’apprête à céder 51% de sa filiale Scooters au groupe indien Mahindra & Mahindra. Les salariés redoutent une délocalisation de leur emploi.

PSA devrait vendre la majorité des parts de sa filiale Peugeot Scooters au groupe indien Mahindra & Mahindra. Annoncée mardi 7 octobre, la décision inquiète les salariés de l’usine de Mandeure, dans le Doubs. "On s’attendait à une participation, mais pas à hauteur de 51%", regrette Badredine Zerrar, délégué syndical CGT, au micro de France 3. "La marque Peugeot continuera d’exister, mais les scooters seront fabriqués en Inde", renchérit Laurent Signori, délégué syndical CFDT.

Vers une restructuration sévère du site de Mandeure


De son côté, la direction assure que l’entrée de Mahindra & Mahindra est la seule solution pour sauver Peugeot Scooters. La filiale a accumulé ces dernières années 89 millions d'euros de dettes. PSA mise sur ce nouveau partenaire pour se développer dans les pays émergents. Depuis les années 2000, la vente de scooters s’est écroulée de 70% en Europe.

Pour maintenir le site ouvert, Peugeot Scooters compte également sur le départ en retraite anticipée de 80 salariés et la suppression d'une dizaine de postes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.