Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Les Français prennent le volant après avoir bu

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les Français continuent d'avoir des comportements à risque. Les résultats d'une étude publiée, vendredi 12 décembre, montrent que l'alcool est banalisé par les conducteurs.

L'alcool est un élément indispensable à la fête pour plus de 83 % des sondés d'après une enquête publiée, vendredi 12 décembre, par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention. Selon l'étude, une personne sur quatre considère mal perçu de ne pas boire, explique Jean-Christophe Batteria, journaliste de France 3. 78 % des Français privilégieront la voiture ou le deux-roues après avoir bu. Près d'un Français sur trois admet avoir déjà pris le volant en pensant avoir un taux d'alcoolémie supérieur au seuil légal de 0,5 g d'alcool par litre de sang.
 
L'alcool responsable d'un tiers des accidents
 
Un passager sur trois dit avoir été conduit par une personne en état d'ébriété. 41 % des automobilistes envisagent des solutions peu fiables pour reprendre le volant après avoir bu de l'alcool, comme boire de l'eau, du café, ou rouler sur des petites routes. "C'est illusoire", clâme le journaliste. L'alcool est présent dans un tiers des accidents de la route. "On atteint très facilement le seuil autorisé de 0,5 g par liste de sang, il suffit de deux verres de vin", assure Jean-Christophe Batteria

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.