Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les députés PS prêts à baisser les allocations familiales pour les familles les plus aisées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des députés PS remettent en cause le principe d’"universalité" des allocations familiales, sans l'aval du gouvernement.

Faut-il moduler le montant des allocations familiales en fonction du niveau de revenus des familles ? C’est la proposition d’un groupe de députés PS alors que mercredi 8 octobre, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, présentait devant le conseil des ministres le budget 2015 de la Sécurité sociale. Budget qui prévoit la réalisation de 700 millions d’économies dans la branche "famille".


Les allocations familiales ne bougeront pas en 2015

"On garde l’universalité. Mais à partir d’un certain seuil, on met en place un système décroissant", détaille Laurence Dumont, députée PS du Calvados, au micro de France 3. L’idée n’est pas neuve, mais aucun gouvernement n’est allé au bout d’une réforme difficile à avaler pour les familles.

Les allocations familiales sont actuellement versées à tous les ménages dès le deuxième enfant. Leur montant est le même pour tous : 129,35 euros pour deux enfants, 295,05 pour trois enfants, 460,77 pour quatre.

A la sortie du conseil des ministres, Marisol Touraine a assuré que l’année prochaine, les allocations familiales seraient versées sans aucune condition de ressources.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.