Santé : les laboratoires d'analyses fermés pendant au moins trois jours

Publié Mis à jour
Santé : les laboratoires d'analyses fermés pendant au moins trois jours
Article rédigé par
A. Jacquet, S. Feydel, S. Broomberg, F. Bohn, A. Lo Cascio, A. Pacary, J. Durand - France 3
France Télévisions
Jusqu'au mercredi 16 novembre inclus, il sera pratiquement impossible de faire une prise de sang ou un prélèvement. Les laboratoires ferment leurs portes, pour protester contre les 250 millions d'euros d'économie exigés par le gouvernement.

Lundi 14 novembre, 95 % des laboratoires d’analyses médicales ferment leurs portes pour une durée d’au moins trois jours. Seuls les cas les plus urgents sont pris en charge. Pour les personnes qui doivent effectuer une prise de sang ou un test PCR, il faudra attendre la réouverture des établissements. "Je dois me faire opérer mercredi matin donc j’ai besoin obligatoirement d’un test PCR (…) et du coup à cause de leur grève, je vais reculer mon opération qui est urgente", déplore un patient. 

Le gouvernement souhaite réaliser 250 millions d'économie par an 

Les biologistes ont décidé de se mettre en grève afin de montrer leur opposition à l’effort financier réclamé par le gouvernement, qui souhaite faire des économies de 250 millions d’euros par an. Ainsi, les laboratoires gagneront moins d’argent sur chaque analyse. "Automatiquement, ça va limiter notre capacité à investir, ça va limiter notre capacité à répondre aux attentes des patients", déplore le biologiste médical Jean-Marc Breton. Pour justifier cet effort financier, le gouvernement met en avant les chiffres d’affaires record réalisés pendant le Covid-19. Le ministre de la Santé a réagi en expliquant que cette grève est "inadmissible".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.