Cet article date de plus d'un an.

Royaume-Uni : des centaines de morts par semaine faute de prise en charge aux urgences

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Royaume-uni : des centaines de morts par semaine faute de prise en charge aux urgences
Article rédigé par France 3 - M. Septembre, C. Madini
France Télévisions
France 3
D'après une récente étude britannique, on enregistrerait entre 300 et 500 morts chaque semaine, en raison de l'engorgement aux urgences. Il faut parfois attendre plus de douze heures avant d'être pris en charge. Le personnel épuisé prévoit de nouvelles grèves.

À l'intérieur d'ambulances, des dizaines de patients attendent à l'hôpital pendant de longues heures. Faute d'effectifs dans les services d'urgence, les admissions sont lentes, avec parfois de lourdes conséquences. Les témoignages se multiplient partout au Royaume-Uni, comme celui de la famille d'un enfant de cinq ans, décédé d'une infection pulmonaire. L'hôpital surchargé l'avait renvoyé chez lui une semaine plus tôt.

Manque d'investissement

Une mort qui est loin d'être un cas isolé. Selon des estimations, ces retards de prise en charge aux urgences causeraient 500 morts supplémentaires chaque semaine au Royaume-Uni. Une situation inédite que déplorent les médecins britanniques. Le ministère de la Santé assure que la pression hospitalière est due aux épidémies de grippe et de Covid. Les médecins, eux, évoquent plutôt un manque d'investissement à long terme dans le système de santé britannique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.