Le meurtrier de Chloé est un ouvrier polonais de 38 ans

L'homme avait été condamné à plusieurs reprises. Il avait écopé d'une interdiction de revenir sur le territoire français.

FRANCE 3

Le corps de Chloé, 9 ans, a été retrouvé dans un bois de Calais, à quelques centaines de mètres du lieu où elle a été enlevée, sous l'œil de sa mère. Le coupable : un ouvrier polonais de 38 ans. "Il avait déjà été condamné en 2004 pour vols avec armes et violation de domicile perpétrée l'année précédente", rapporte Marie-Noëlle Grimaldi, journaliste de France 3 en direct de Calais. "Il s'est ensuite installé en France en 2009 et dès l'année suivante, nouvelle comparution devant le tribunal correctionnel. Il est jugé pour une série d'agression, notamment sur une retraitée calaisienne qu'il avait séquestrée à son domicile pour lui soutirer de l'argent", poursuit-elle.

Interdiction de venir en France

L'expert psychiatre avait évoqué un homme intolérant à la frustration, immature. Il avait écopé de six ans de prison et d'une interdiction judiciaire du territoire français. Selon le ministre d'Intérieur, l'homme avait été expulsé vers la Pologne quelques mois auparavant. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Chloé, une fillette de neuf ans, a été enlevée et tuée le 15 avril 2015 à Calais (Pas-de-Calais).
Chloé, une fillette de neuf ans, a été enlevée et tuée le 15 avril 2015 à Calais (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)