Guerre en Ukraine : l'armée russe affirme avoir pris le contrôle d'Azovstal

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : l'armée russe affirme avoir pris le contrôle d'Azovstal
France 3
Article rédigé par
H. Huet, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

À Marioupol, en Ukraine, l'armée russe affirme avoir pris le contrôle total de l'usine sidérurgique d'Azovstal, où s'étaient réfugiées des centaines de personnes. C'était le dernier bastion emblématique de la résistance ukrainienne dans cette ville portuaire assiégée depuis des semaines.

Le militaire russe demande brièvement leur identité aux prisonniers. Les soldats ukrainiens, filmés par une télévision russe, viennent de se rendre. Ils seraient les derniers combattants, retranchés depuis des semaines dans le dédale souterrain de l'usine Azvstal de Marioupol. L'ordre de se rendre aux 531 hommes est venu de Kiev, précise leur commandant. Ces derniers résistants appartiennent tous au régiment ultranationaliste Azov, qualifié de nazi par les autorités russes.

Le sort des combattants d'Azov incertain

La caméra russe s'attarde ensuite longuement sur le tatouage des soldats, dont certains évoquent le nazisme. Il y a dix ans, les premiers volontaires d'Azov ne cachaient pas leurs convictions néonazies. La brigade a depuis été intégrée à l'armée régulière ukrainienne. Dans la nuit du vendredi 20 mai, ces soldats ont été emmenés en bus vers la Russie. Leur sort est incertain. L'Ukraine souhaite un échange de prisonniers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.