Été : les chasseurs de guêpes sont surchargés

Cet été, les chasseurs de guêpes et de frelons sont extrêmement sollicités, notamment car l'hiver dernier a été plutôt doux.

France 2

Les chasseurs de guêpes sont très sollicités cet été. À Commercy (Meuse), Frédéric Maille enfile sa combinaison de protection ultrarésistante une dizaine de fois par jour. La semaine dernière, il est même intervenu à 25 reprises en une seule journée. Dans les combles, les cabanes et les jardins, les nids de guêpe et de frelons pullulent à un point inédit pour ce professionnel qui s'est lancé en 2011. Pour lui, cela s'explique notamment par la douceur de l'hiver.

Ne pas s'attaquer au nid soi-même

Les délais d'intervention de Frédéric sont de quatre ou cinq jours, sauf extrême urgence. Le désinsectiseur déconseille aux particuliers d'intervenir eux-mêmes et de détruire le nid, surtout lorsqu'ils sont installés dans une toiture. Autre avertissement : ne jamais boucher l'entrée extérieure d'un nid, les guêpes pourraient alors percer les cloisons pour entrer dans la maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une guêpe prise en photo en août 2006.
Une guêpe prise en photo en août 2006. (CHRISTIAN PUYGRENIER / PUY / AFP)