Environnement : la fin des pesticides dans les espaces verts

La fin des pesticides dans les espaces verts, les forêts, les voiries ou les lieux accessibles au public. Voici une mesure prise par de nombreuses villes, dites "bio", comme à Lens (Pas-de-Calais)  

France 3
C'est un bruit auquel les habitants de Lens (Pas-de-Calais) devront désormais s'habituer. Celui du brûleur à gaz, un nouvel outil de désherbage. La ville, qui n'utilisait déjà plus de produits phytosanitaires dans ses parcs et jardins, les a désormais comme le veut la loi aussi bannie du traitement de ses 130 km de voiries.
Un investissement important 
Plus longtemps et plus souvent. Avec la disparition des produits phytosanitaires, les opérations de désherbage devront être plus nombreuses. Pour la ville, il faudra donc peut-être embaucher après avoir déjà dû investir dans le matériel : désherbeur à vapeur sèche, à eau chaude ou mécanique, 65 000 euros dépensés en 2016. "L'enjeu n'est pas financier, il est clairement environnemental et santé publique pour les agents, les riverains et la nappe phréatique", estime Didier Gyant, conseiller municipal en charge du développement durable.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
espaces verts pesticides
espaces verts pesticides (France 3)