Dimanche en politique, France 3

Cheval : le trait poitevin, une race en voie de disparition

Le marais poitevin est le berceau d'une race chevaline en voie de disparition. Pour sensibiliser le public et le monde agricole, un éleveur a organisé une transhumance avec ces petits chevaux de trait.

france 3

En Charente-Maritime, on pouvait voir des chevaux de trait en transhumance ce samedi 2 septembre. Florent Chevreau et son fils Gaspard ont décidé de se rendre à pied à Courçon d'Aunis (Charente-Maritime). Ils veulent faire connaître le trait poitevin, une race de chevaux très ancienne. "J'ai autour d'une quinzaine d'animaux en trait poitevins. Je fais ça depuis 20-25 ans. Quand j'ai acheté ma première jument, j'étais mineur", confie Florent Chevreau, éleveur à Saint-Jean-de-Liversay.

Très peu de naissances

Les chevaux sont partis de Courçon. Ils y passent l'été, une tradition dans le marais poitevin. Les prairies sont mises à disposition des éleveurs par la commune. Cela permet de nourrir les bêtes et d'entretenir le marais. Ces chevaux de trait poitevins sont menacés de disparition. Il n'en reste que 300 juments dans le monde et il y a très peu de naissances. Pour sauver la race, il faudrait que ce cheval reprenne du service dans les campagnes.

Un cheval comtois photographié dans le Doubs, le 14 septembre 2014.
Un cheval comtois photographié dans le Doubs, le 14 septembre 2014. (MAXPPP)