VIDEO. Manon, échangée à la naissance il y a 20 ans, demande réparation

Manon Serrano, aujourd'hui 20 ans et sa mère Sophie Serrano, sont devant le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) et réclament mardi un dédommagement de plus de 12 millions d'euros.

SOPHIE RODIER - FRANCE 2 et FRANCE 3

Manon Serrano, aujourd'hui 20 ans et sa mère Sophie Serrano, sont devant le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) et réclament mardi 2 décembre un dédommagement de plus de 12 millions d'euros. Le 4 juillet 1994, Manon Serrano a été remise à une autre famille à sa naissance. Deux bébés ont été échangés il y a vingt ans dans une maternité de Cannes. C'est à l'âge de neuf ans que Manon découvre sa situation.

C'est un test ADN qui a permis à la mère de découvrir que Manon n'est pas sa fille biologique : un bébé à la peau mate, une enfant brune qui ne ressemble pas à ses parents. "Le sentiment qu'on m'a volé ma fille" raconte-t-elle devant la caméra de France 2, lui est venu tout de suite, mais aussi dit-elle "j'étais désemparée par les remarques des personnes qui me demandaient comment je n'ai pas reconnu mon bébé".

"Je ne savais pas d'où je venais, d'où je tenais mes traits"

"J'avais plein de questions, plein de doutes, je ne savais pas d'où je venais, d'où je tenais mes traits", confie Manon qui se rappelle de son entrée dans l'adolescence, "pour construire ce n'est pas possible", dit-elle. Aujourd'hui, la mère et la fille veulent des responsables. Quant à l'autre famille, d'autres victimes dont la vraie fille de Sophie Serrano, elle préfère rester silencieuse, les liens demeurent distendus entre les quatre femmes, vingt ans après.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Manon Serrano et sa mère Sophie Serrano quittent le palais de justice de Grasse (Alpes-Maritimes), le 2 Décembre 2014
Manon Serrano et sa mère Sophie Serrano quittent le palais de justice de Grasse (Alpes-Maritimes), le 2 Décembre 2014 (VALERY HACHE / AFP)