Turquie : les prix s’envolent sur les marchés, la population obligée de se rationner

Publié
Turquie : les prix s’envolent sur les marchés, la population obligée de se rationner
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Perez - France 2
France Télévisions

En Turquie, en décembre, l’inflation a atteint 36 % sur un an. La livre turque s’est effondrée, dans les supermarchés les étiquettes sont changées plusieurs fois par jour. Les Turcs ont de plus en plus de mal à se nourrir. 

Des prix qui s’envolent sur les marchés, c’est du jamais vu depuis vingt ans, et une monnaie qui dégringole face au dollar. Dans un quartier populaire d’Istanbul, faire ses courses relève de plus en plus du casse-tête pour les nombreux retraités et mères au foyer, obligés de se rationner. "Je n’avais jamais connu des prix aussi élevés. Aujourd’hui, je n’ai pas pu acheter de concombre, le prix a été multiplié par six", dit une habitante. 

Peur de la répression

Dans les supermarchés, les étiquettes de produits de première nécessité changent chaque jour, et donnent le tournis au consommateur. En trois mois, le prix de l’huile a augmenté de 76%, 86 % pour la farine, 47 % pour le lait, 66 % pour les œufs. Le président turc Erdogan privilégie une monnaie basse pour favoriser la vente des produits turcs à l’étranger, et limoge à la chaîne ministres et gouverneurs de banque qui le contredisent. Les manifestations de colère restent encore rares par peur de la répression, mais le mécontentement de la population pourrait se traduire dans les urnes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.