Transition énergétique : le lithium, un métal très convoité

Publié Mis à jour
Transition énergétique : le lithium, un métal très convoité
Article rédigé par
P-L.Monnier, B.Pozzo, A. Bouville, J.Blondel, F.Cardoen - France 2
France Télévisions
Les besoins mondiaux en lithium, un composant essentiel pour les batteries des voitures électriques et des smartphones, vont être multipliés par 42 d'ici 2040. Ce métal pourrait bientôt manquer, d'où l'envolée de son prix.

Le lithium est l'or blanc de l'économie verte. Il est en effet indispensable pour fabriquer un objet qui s'arrache : la batterie de voiture électrique. Ce métal pourrait bientôt manquer, et son prix s'envole. Pour produire du lithium, il faut l'extraire, et cela se passe pour l'instant loin de chez nous, notamment en Australie, premier producteur mondial. L'essentiel des réserves est cependant en Amérique du Sud, mais dans cette zone, le lithium est, par endroits, très peu exploité.

Des projets de mines controversés

À ce manque de production s'ajoute une très forte demande, car le lithium sert aussi aux batteries des téléphones portables et des ordinateurs. En conséquence, ses prix ont explosé. En France, le sous-sol est riche en lithium dans plusieurs zones. La première mine française de lithium devrait ainsi ouvrir en 2027 dans l'Allier. Cependant, le retour des mines est contesté sur le plan environnemental, et en Europe, plusieurs projets font polémique. Dans le monde, les besoins en lithium vont être multipliés par 42 d'ici 2040. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.