Restauration rapide : quand les fast-foods sont les clients numéros un de l’agriculture français

Publié
Restauration rapide : quand les fast-foods sont les clients numéros un de l’agriculture française
France 2
Article rédigé par
P-L.Monnier, C.Meyer, M.Czaplicki, S.Dauba, A.Lopez - France 2
France Télévisions

À l’image d’autres chaînes de restaurations rapides, Mac Do a tout fait pour ne plus être l'emblème de la malbouffe. Même si aujourd'hui encore, tout le monde n'est pas tout à fait convaincu.

Au Mac Do, certains y vont généreusement ou délicatement. Mais pourtant, peu de personnes savent d’où proviennent les steaks qu’ils sont en train de manger. Dans un fast-food Mac Do, 100 % des frites sont françaises au même titre que les nuggets de poulet. En ce qui concerne la viande, les origines sont françaises et l’autre partie vient des Pays-Bas. Cela représente 590 millions d’euros d’achat français en 2020, un virage à 180 degrés.

Un changement d’image stratégique

En août 1999, dans l’Aveyron, José Bové et la confédération paysanne démontaient un Mac Do car pour eux, ils asphyxiaient l’agriculture française. Aujourd’hui, des éleveurs collaborent avec Mac Do qui leur propose parfois un contrat avec des prix 10 % plus élevés au-dessus du marché. L’enseigne achète donc français, un changement d’image stratégique "pour faire partie du paysage alimentaire français" selon un expert. Mais certains éleveurs ne sont pas convaincus et trouvent que la chaîne reste trop industrielle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.