Monde associatif : une crise du bénévolat ?

Les Restos du cœur lancent leur 35e campagne hivernale mardi 26 novembre et ils ont besoin de l'aide de bénévoles.

France 2

Le nombre de Français qui donnent de leur temps à une association au moins une fois par semaine diminue chaque année. Pourtant, les Restos du cœur, dont la 35e saison hivernale débute mardi 26 novembre, ont besoin de bénévoles. Si les jeunes sont un peu plus nombreux, les plus de 65 ans se font un peu plus rares. Brigitte Budet donne de son temps trois fois par semaine, ce qui fait d'elle une perle rare. "On manque de bras, de jeunes et puis il faut avoir envie, on est dans le froid", explique-t-elle en déchargeant un camion de denrées alimentaires.

Les interventions de bénévoles ont baissé de 4% entre 2016 et 2019

Les plus de 65 ans sont la colonne vertébrale des associations, mais ils sont moins nombreux à s'engager. Quant aux jeunes, ils rencontrent des problèmes d'emploi du temps. De fait, les interventions de bénévoles ont baissé de 4% entre 2016 et 2019. Ce phénomène touche particulièrement les petites structures, alors des associations proposent des créneaux d'une heure ou deux presque à la carte et s'arrangent avec moins de bras.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bénévoles des Restos du cœur gèrent les dons à Coutances (Manche), le 29 novembre 2018.
Des bénévoles des Restos du cœur gèrent les dons à Coutances (Manche), le 29 novembre 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)