Mexique : l’arrestation d’un baron de la drogue provoque des scènes de guerre

Publié
Mexique : l’arrestation d’un baron de la drogue provoque des scènes de guerre
France 2
Article rédigé par France 2 - V.Lerouge, N.Jauson, @RevelateursFTV
France Télévisions
Les autorités mexicaines ont arrêté, vendredi 6 janvier, Ovidio Guzmán, l’un des dirigeants du ‘Cartel du Pacifique‘ et fils du célèbre El Chapo. Les narcotrafiquants ont répliqué en attaquant la ville de Culiacán et les militaires.

L’aéroport de Culiacán (Mexique), a été sous le feu des narcotrafiquants face à des policiers impuissants. Pour bloquer le trafic aérien, ils n’hésitent pas à viser un avion civil. À l’intérieur, les passagers se couchent, tétanisés. Leur objectif est d’empêcher un avion militaire de décoller, car il transporte un baron de la drogue qui vient d’être arrêté. Il s’agit d’Ovidio Guzmán, le fils d’El Chapo, l'un des plus célèbres trafiquants mexicains, aujourd’hui incarcéré aux États-Unis.

Déjà arrêté puis relâché pour éviter un bain de sang

Dans les rues de Culiacán c’est le chaos avec des camions incendiés. La bataille a fait 29 morts, dont 19 trafiquants et des militaires. Malgré le bilan dramatique, le gouvernement a une satisfaction. “Cette arrestation représente un coup retentissant contre les dirigeants du cartel du Pacifique”, affirme Luis Cresencio Sandoval, ministre de la Défense mexicain. Une opération qui vient effacer une humiliation historique. Ovidio Guzmán avait été arrêté il y a trois ans, puis libéré par le Président après des scènes de guerilla pour éviter un bain de sang. Les Américains demandent son extradition. En attendant, il est incarcéré dans une prison de laquelle son père s’était évadé en 2015. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.