États-Unis : les Républicains expédient des migrants en terre démocrate en guise de provocation

Publié Mis à jour
États-Unis : les Républicains expédient des migrants en terre démocrate en guise de provocation
Article rédigé par
L. de la Mornais, B. Laigle, Z. Boughzou, A. Sangouard - France 2
France Télévisions
Les Démocrates et les Républicains s’affrontent sur le thème de l’immigration lors des élections de mi-mandat. Pour les provoquer, les gouverneurs républicains ont envoyé des centaines de migrants par avion ou en bus vers des grandes villes démocrates.

Depuis plusieurs semaines, les migrants arrivent au cœur des grandes villes démocrates du Nord. New-York, Chicago ou encore Washington, notamment aux pieds de la résidence de la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris. Les bus contiennent à leur bord exclusivement des migrants envoyés par les états conservateurs de Floride ou du Texas, à plus de 2 000 km de là. Certains ont aussi été acheminés par avion.

Deux gouverneurs républicains à l’origine de la manœuvre

"Ils nous ont dit qu’on aurait un hébergement, du travail, de la nourriture et une carte prépayée avec de l’argent dessus. Mais tout ça, c’étaient des mensonges", raconte un migrant vénézuélien. Prise de court, les associations humanitaires et autorités locales sont estomaquées. Deux gouverneurs républicains sont à l’origine de la manœuvre. Ils ont payé le transport des migrants sur leur budget. Ron Desantis, le gouverneur de Floride, assume son coup, et même s’en félicite. Les migrants affirment qu’ils n’ont pas été forcés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.