Belgique : l'ancien roi Albert II reconnait sa fille illégitime, Delphine Boël

Lundi 27 janvier, l'ancien roi de Belgique, Albert II, a reconnu une fille illégitime, née hors mariage. Delphine Boël a 51 ans et pour elle, c'est une victoire. Elle se battait depuis des années pour que soit établie sa filiation royale.

france 2

Le palais royal se serait bien passé d'une affaire qui fait la Une des journaux belges depuis le début de la matinée, mardi 28 janvier. Le roi a une nouvelle sœur, Delphine Boël, 51 ans. Elle est née d'une liaison extra-conjugale entre l'ancien roi Albert II et une aristocrate bruxelloise. Pour les sujets de Sa Majesté, c'est pourtant une demi-surprise. "Je pense qu'Albert est le dernier à le savoir, toute la Belgique le savait depuis très longtemps", assure une femme.

Une bataille judiciaire longue de six ans

Cela fait six ans que Delphine Boël, artiste-peintre, se bat devant les tribunaux pour obtenir une reconnaissance de paternité par celui qui lui offrait des cadeaux pendant l'enfance. Cependant, Albert II a toujours nié et éclusé tous les recours, jusqu'à devoir se soumettre à un test ADN. Du jamais-vu dans une monarchie, tout comme le communiqué publié lundi 27 janvier. "Sa Majesté le roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel il s'est prêté(...). Les conclusions scientifiques indiquent qu'il est le père biologique de Mme Delphine Boël", peut-on ainsi lire dans le document. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ex-roi des Belges Albert II (droite) a reconnu être le père de Delphine Boël, le 27 janvier 2020.
L'ex-roi des Belges Albert II (droite) a reconnu être le père de Delphine Boël, le 27 janvier 2020. (ERIC LALMAND / BELGA / AFP)