Afghanistan : près de 100 morts dans un attentat

Kaboul a été une nouvelle fois la cible d'un attentat. Une ambulance piégée a explosé dans le centre-ville de la capitale afghane. L'attaque a été revendiquée par les talibans.

FRANCE 2

Une explosion vient de retentir. Pourtant protégé par des barrières, un quartier du centre-ville de Kaboul (Afghanistan) a été victime d'une explosion, samedi 27 janvier. Les premières voitures sortent et leur état témoigne de la puissance de la déflagration. Une ambulance chargée d'explosifs a passé le premier barrage et a explosé au second. Dans les rues voisines, c'est la panique. L'attentat a eu lieu à midi, une heure de pleine activité. Tous racontent leur stupeur au moment du souffle. "J'étais assis à mon bureau au moment de l'explosion. Le plafond s'est effondré et les vitres ont été pulvérisées" raconte un homme.

L'État affaibli face aux terroristes

Le quartier touché par l'attaque kamikaze abrite les administrations de police et plusieurs ambassades, ainsi qu'un lycée de jeunes filles. Les talibans ont revendiqué l'attaque. Les services d'urgence des hôpitaux ont vite été saturés. Le pays a connu son troisième attentat en une semaine, une preuve de la faiblesse de l'État face aux actions des terroristes, des talibans ou de Daech.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 40 morts à Kaboul (Afghanistan), le 27 janvier 2018.
Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 40 morts à Kaboul (Afghanistan), le 27 janvier 2018. (MOHAMMAD ISMAIL / REUTERS)