VIDEO. Lutte contre Ebola : les hôpitaux s’entrainent à accueillir les malades

Les hôpitaux français s’entrainent à prendre en charge les patients malades d’Ebola. Exemple à Marseille et à Paris où s’est rendue une équipe de France 2.

Voir la vidéo
France 2

En France, plusieurs hôpitaux effectuent des exercices grandeur nature pour s’entraîner à la prise en charge des patients atteints du virus Ebola. Vendredi 24 octobre à Marseille (Bouches-du-Rhône), une fausse patiente se présente aux urgences, se plaignant de fièvre et de maux de tête. L’infirmière doit avoir un réflexe : demander à la malade si elle a effectué un voyage à l’étranger ces 20 derniers jours. Dans ce cas, la patiente rentre de Guinée, un pays contaminé.

Répéter les gestes pour qu’ils deviennent un réflexe

Avec ces exercices, les hôpitaux veulent s’habituer à suivre les procédures d’urgence, comme l’isolement immédiat de la patiente avant que le personnel soignant ne s’équipe de combinaisons spéciales. Aucun centimètre de peau ne doit rester à l’air libre pour éviter toute contamination.
 
Dans un hôpital parisien où le personnel soignant répétait ces mêmes gestes, Marisol Touraine a tenu à rassurer : "Nous sommes extrêmement prudents et nos systèmes d’alerte sont en état de vigilance maximale. Précisément pour que chacun puisse être rassuré".
 
Dans les jours qui viennent, un nouvel exercice grandeur nature devrait se tenir dans l’ensemble des services d’urgences du pays.
 
 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Deux membres du personnel médical du Samu de Paris enfilent la combinaison protectrice qu\'ils doivent utiliser pour traiter les cas \"possibles\" d\'Ebola, vendredi 24 octobre 2014, à l\'hôpital Necker, à Paris.
Deux membres du personnel médical du Samu de Paris enfilent la combinaison protectrice qu'ils doivent utiliser pour traiter les cas "possibles" d'Ebola, vendredi 24 octobre 2014, à l'hôpital Necker, à Paris. (LOUIS BOY / FRANCETV INFO)