VIDEO. Feuilleton : des animaux et des hommes (5/5)

Depuis 169 ans, la Société protectrice des animaux (SPA) cherche à faire adopter les animaux qu’elle héberge. Une équipe de France 2 a suivi le quotidien d'un des 56 refuges de la SPA, à Chamarande.

France 2
Claire, la responsable, ne peut pas accueillir au refuge de la SPA certains animaux singuliers comme la poule. Alors elle les confie à une ferme pédagogique voisine qui s’occupe d’une centaine de pensionnaires. Des jeunes handicapés travaillent auprès des animaux en difficulté. " On ne peut pas les enfermer, après ils sont tristes " dit l’un d’eux.
 
Les chiens violents risquent l’euthanasie
 
Mais Claire ne trouve pas toujours de solutions pour ses pensionnaires. Un rottweiler très agressif vient d’arriver au refuge. La SPA se donne quelques mois pour essayer de l’éduquer mais s’il reste trop violent, l’euthanasie pourrait être envisagée. " Parfois, il n’y a pas d’autres issues. On ne peut pas le garder pour le garder. Si nous-mêmes en avons peur, comment pouvons-nous vouloir le faire adopter " regrette-t-elle.
 
 
 
Charme, une des chiennes adoptées par une jeune fille, se porte à merveille et toute la famille en est contente. Elle est bien dressée et s’est adaptée à son nouvel environnement. Elle ne retournera pas au refuge. Encore un sauvetage de réussi par la SPA de Chamarande.
 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
La chienne, Firka, et ses 20 chiots, le 18 octobre 2014.
La chienne, Firka, et ses 20 chiots, le 18 octobre 2014. ( FRANCE 3 LANGUEDOC-ROUSSILLON)