VIDEO. Audition : des prothèses beaucoup trop chères

Le professeur Bruno Frachet, ORL,  président de l’association Agir pour l’audition était sur le plateau du 13 heures de France 2 mardi 21 octobre.

France 2

Alors que le camion de l’audition de l’association Agir pour l’audition a entamé son tour de France, son président Bruno Frachet fait le point avec Marie-Sophie Lacarrau.  "L’idée est de faire comprendre à la population que l’audition est un véritable bijou, qu’on peut corriger cette audition quand elle est défaillante. On peut aussi se protéger vis-à-vis des agressions auditives, c’est-à-dire faire une prévention des troubles auditifs quand c’est possible."

Prothèses auditives ou assistants d’écoute

L’un des tous premiers signes qui doit vous pousser à consulter, c’est le fait de mal comprendre votre interlocuteur alors qu’il y a du bruit autour. Actuellement, 70% des personnes qui devraient être équipées ne le sont pas. Première cause : le prix. Il faudra compter 1 500 euros en moyenne pour une prothèse auditive. " Il y a des aides. Le reste à charge s’élève à 1 000 euros, c’est considérable. " Pour améliorer la situation, " les professionnels commencent à réfléchir à donner un meilleur accès à la prothèse auditive. "

Quid des appareils préréglés, vendus en pharmacie seulement 300 euros ? " Là vous êtes un petit peu seul. Vous achetez cet assistant d’écoute chez le pharmacien, à partir de là, vogue la galère. Vous n’avez pas de possibilité de réglage… "

Le camion de l’audition de l’association Agir pour l’audition sera à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) pour trois jours à partir de jeudi 23 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT