Naufrage de migrants : quelles solutions pour éviter ces drames ?

Les dirigeants de l'Union européenne sont réunis à Bruxelles pour un conseil européen extraordinaire sur le sujet, ce jeudi 23 avril.

FRANCE 2

Les présidents et chefs d'État de l'Union européenne vont se prononcer, ce jeudi 23 avril, sur un plan visant à lutter contre les trafics d'êtres humains qui ont mené aux tragiques naufrages de migrants.
Mais ce plan pourrait être compliqué à mettre en œuvre : "Des décisions prises en urgence ne peuvent être que des pis-aller", estime l'envoyé spécial de France 2 à Bruxelles, François Beaudonnet.

Plus de bateaux et d'avions

Les dirigeants de l'Union européenne devraient toutefois se mettre d'accord sur "le doublement des moyens attribués aux opérations Triton, au large de l'Italie, et Poséidon, au large de la Grèce : plus de bateaux et plus d'avions, cela devrait permettre de sauver plus de vies", note le journaliste.
Mais ce n'est pas tout. Les 28 vont également lancer un programme afin d'accueillir, sur le sol européen, 5 000 réfugiés, essentiellement des Syriens. "Mais cela représente un très petit pourcentage des volontaires au départ et ce programme ne sera peut-être pas renouvelé", poursuit le reporter sur place.
Enfin, les dirigeants de l'Union européenne vont également évoquer une éventuelle opération militaire pour s'en prendre aux passeurs "et surtout à leurs bateaux en les détruisant systématiquement".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants arrivent dans le port de Catane, en Sicile (Italie), le 23 avril 2015.
Des migrants arrivent dans le port de Catane, en Sicile (Italie), le 23 avril 2015. (ALESSANDRO BIANCHI / REUTERS)