Michel Fourniret avoue deux nouveaux meurtres

Devant un juge d'instruction à Paris, le tueur en série Michel Fourniret a avoué avoir tué deux jeunes femmes dans les années 1980.

FRANCE 2

Deux visages, et peut-être deux nouvelles victimes du tueur en série Michel Fourniret : Joanna Parrish, tuée il y a 27 ans dans l'Yonne, et Marie-Angèle Domece, handicapée mentale, disparue il y a 29 ans dans le village où vivait celui que l'on surnomme "l'ogre des Ardennes". Cette semaine, Michel Fourniret, déjà condamné en 2008 pour les meurtres de sept jeunes filles, a avoué de manière réitérée dans le bureau du juge ces deux nouveaux meurtres. Il aurait même donné des éléments précis, selon les avocats des familles des victimes. Car jusqu'ici, Michel Fourniret avait toujours nié son implication dans ces deux affaires. Son épouse et complice, Monique Olivier, l'avait pourtant accusé à deux reprises avant de se rétracter.

Prison à perpétuité

Ces aveux, près de 30 ans plus tard, sont-ils sincères ou le tueur cherche-t-il à manipuler, une fois encore, les enquêteurs ? Les juges et les gendarmes vont devoir désormais répondre à cette question, même si beaucoup d'éléments accablent Fourniret. L'homme est actuellement en prison, où il purge une peine à perpétuité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Michel Fourniret arrive au palais de justice de Charleville-Meziere (Ardennes), le 29 mai 2008.
Michel Fourniret arrive au palais de justice de Charleville-Meziere (Ardennes), le 29 mai 2008. (ALAIN JULIEN / AFP)