VIDEO. Bagneux : indignation après la profanation de la stèle d'Ilan Halimi

La stèle posée à Bagneux (Hauts-de-Seine) en hommage à la mémoire d'Ilan Halimi a été à nouveau profanée, dans la nuit de mardi 31 octobre à mercredi 1er novembre.

FRANCE 2

Elle était là pour rappeler le martyr d'Ilan Halimi. Depuis, les enquêteurs l'ont enlevé. Sur la stèle retrouvée arrachée, des inscriptions, insultes, croix gammées, le nom d'Hitler et celui de Youssouf Fofana, le tortionnaire d'Ilan Halimi, enlevé en 2006 et séquestré dans une cave à Bagneux (Hauts-de-Seine). En 2015, déjà, la stèle avait été vandalisée. Les auteurs n'ont jamais été retrouvés. Jeudi 2 novembre au matin, les habitants de la ville sont émus et indignés.

Le corps exhumé et enterré en Israël

L'avocat de la famille Halimi dénonce une nouvelle fois l'antisémitisme et un acharnement abject. "Ilan a été tué parce qu'il était juif, beaucoup ont voulu contester ce fait. Et on voit bien qu'il est devenu un symbole et que, évidemment, les antisémites s'attaquent à ce symbole", a déclaré Me Francis Szpiner. Un an après sa mort, pour ne pas voir la tombe de son fils profanée, la mère d'Ilan Halimi avait fait exhumer son corps pour l'enterrer en Israël.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plaque en mémoire d\'Ilan Halimi, à Bagneux (Hauts-de-Seine), le 5 mai 2015.
La plaque en mémoire d'Ilan Halimi, à Bagneux (Hauts-de-Seine), le 5 mai 2015. (ALAIN JOCARD / AFP)