Feuilleton : tous fanas de la Grande boucle (1/5)

France 2 vous emmène en Vendée, point de départ le 7 juillet prochain de la 105e édition du Tour de France sur l'île de Noirmoutier.

FRANCE 2

Elle est aux cyclotouristes ce que l'Alpe d'Huez est au peloton du Tour de France : une référence, un passage obligé, quand on aime pédaler. L'île de Noirmoutier se savoure à bicyclette. Pas de compétition, juste le plaisir de la découverte. Voilà pourquoi les campings et les villages vacances prennent parfois des airs de garages à vélo : en compagnie d'un guide local de l'étape, et des touristes, comme cette famille bretonne. Trois générations autour de Danielle, la grand-mère, soit 18 personnes. Le parcours est à la portée de tous les mollets. Essentiellement des petits chemins, loin de la route ; le meilleur moyen d'approcher le patrimoine. 

Le Passage du Gois, soumis aux désirs de la marée

Première pause sur les terres des artisans emblématiques de l'île : les sauniers. "Ils se partagent à eux tous 2 500 oeillets, explique le guide, des carrés où l'on va récolter le sel". Et ces vacanciers ne sont pas les seuls à privilégier l'île à vélo : pour cette photographe, la bicyclette est aussi indispensable que son appareil photo. En silence, elle peut ainsi entrer au coeur de cette réserve naturelle, sans effrayer les 170 espèces d'oiseaux recensées ici. Huit ans après s'être installé sur l'île, la photographe a son itinéraire favori, mais il est parfois impossible de l'emprunter : le Passage du Gois, qui fend la mer, est submersible, et la marée haute est le plus efficace des sens interdits. En 1999, le tour de France avait franchi ce passage du Gois, avec fracas. Samedi, pour le départ de l'édition 2018, le peloton ne roulera pas ici, car la marée haute sera au rendez-vous l'après-midi. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (MAXPPP)