Cet article date de plus d'un an.

Émeutes : malgré l’intervention du Raid, le Nord a été le théâtre de violences

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Dans la nuit du 29 au 30 juin, le Nord a été le théâtre de violences. Pourtant, le Raid avait été envoyé en renfort pour contenir les émeutiers. De nombreux dégâts ont été constatés au réveil par les habitants.
Émeutes : malgré l’intervention du Raid, le Nord a été le théâtre de violences Dans la nuit du 29 au 30 juin, le Nord a été le théâtre de violences. Pourtant, le Raid avait été envoyé en renfort pour contenir les émeutiers. De nombreux dégâts ont été constatés au réveil par les habitants. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Arribe, M.Mouamma, E.Delbecque
France Télévisions
France 2
Dans la nuit du 29 au 30 juin, le Nord a été le théâtre de violences. Pourtant, le Raid avait été envoyé en renfort pour contenir les émeutiers. De nombreux dégâts ont été constatés au réveil par les habitants.

Une nouvelle nuit d’émeute s’est déroulée dans le Nord, à Roubaix, notamment. Des pompiers sont intervenus toute la nuit pour éteindre les différents feux. Le Raid était présent dans plusieurs villes pour tenter d’éviter les débordements. À Roubaix, les riverains sont sous le choc, vendredi 30 juin au matin. "C’est un mélange de tout, d’écœurement, de colère, d’impuissance", assure une passante. 

58 personnes interpellées dans le Nord

Dans la ville, une entreprise de traitements de données qui emploie 400 salariés a été ciblée dans la nuit. Une partie des bâtiments s’est effondrée. Le feu n’était pas encore éteint au matin. Certains commerces resteront fermés aujourd’hui, comme une pharmacie qui a été cambriolée dans la nuit. Selon la préfecture, 58 personnes ont été interpellées et 30 policiers ont été blessés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.