Radars piège : efficacité prouvée

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 18/09/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'efficacité prouvée des radars pièges. La Sécurité routière avance des chiffres formels. Dans deux tiers des cas, le nombre d'accidents et de victimes a baissé dans ces zones dangereuses.

Le projet de loi sur la réforme des retraites Nous verrons ce que ça change pour les jeunes. Ils s'inquiètent de l'allongement de la durée de cotisation. Ont-ils raison ou y a-t-il des compensations.

L'inquiétude des commerçants face aux braquages a répétition. Manuel Valls veut généraliser le système des alertes SMS. Il existe déjà à Dieppe. Nous verrons comment il fonctionne concrètement.

En Bretagne, un supermarché d'un nouveau genre : Une cinquantaine de producteurs font de la vente directe. les clients sont rassurés sur l'origine des produits et les paysans court-circuitent la grande distribution.

Dans les Cinq Dernières Minutes, nous recevrons René Petillon. Il sort le 15e album de l'inspecteur Palmer. Cette fois, le détective gaffeur est en Bretagne, englué dans les algues vertes, entre autochtones et bobos.

On commence par ce premier bilan des radars pièges qui ont fait polémique. Pour la Sécurité routière, le résultat est là. Dans la plupart des zones dangereuses où ils sont mis en place, le nombre d'accidents a baissé de manière significative.

Ils sont désormais plus de 2 000 aux bords des routes. Tous ces radars automatiques sont-ils efficaces pour la sécurité routière ? Ou sont-ils là pour piéger les automobilistes? Celui-ci, en banlieue parisienne, chacun a son avis dessus.

Il y a pas mal de cars, ce radar est justifié.

On ne le voit pas.

L'association "40 millions d'automobilistes" a recensé l'avis des conducteurs sur les radars. Ils seraient 72 en France, trop cachés ou mal annoncés. La Sécurité routière n'accepte pas ce constat. Elle répond radar par radar pour en prouver l'efficacité. Avant l'installation de celui-ci près de Strasbourg, il y avait 91 accidents, 129 blessés et 5 morts par an. Avec le radar, 60 accidents, 80 blessés et 2 morts. Qu'en est-il du radar francilien ? 7 accidents et 7 blessés avant le radar, aucun après.

Les radars sont la pour sauver des vies, épargner les blesses. Certains peuvent penser qu'ils servent à faire de l'argent.

52 radars sur 72 mis en cause ont fait baisser le nombre d'accidents. L'argument ne convainc pas l'association.

On nous dit qu'il y a moins d'accidents avec les radars. Oui, comme partout en France.

L'an dernier, les radars ont généré plus de 700 millions d'euros. Selon la Sécurité routière, ils ont fait baissé de 60% les accidents.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==