Propos de François Hollande : un appel à l'aide ?

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 04/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Bonsoir François Lenglet, Cette phrase change tout. Pourquoi.

François Lenglet : Oui, c'est un appel à l'aide lancé à Berlin par une France affaiblie, qui estime avoir épuisé toutes les possibilités pour se rétablir au plan économique et s'en remet à son voisin. Pour François Hollande, c'est une rupture complète. Il prônait la confrontation avec Berlin, mais après deux ans de mandat, une réalité s'impose à la France: l'union monétaire européenne a consacré la puissance allemande. Pour les Français, elle avait au contraire été conçue, il y a 20 ans, pour ceinturer ce grand voisin encombrant.

Julian Bugier : François Hollande demande l'aide de l'Allemagne comme si Berlin avait une baguette magique. Mais que peut faire l'Allemagne.

François Lenglet : D'abord augmenter les salaires en Allemagne, pour stimuler la consommation là-bas. Cela ferait tourner plus vite le moteur économique de la zone euro. Ensuite, accepter le grand programme d'investissements européens auquel les Français tiennent tant, et que les Allemands bloquent. Là encore, il s'agit de relancer l'activité en Europe. Et enfin fermer les yeux sur le dérapage très probable de la France.

Julian Bugier : Merci François. L'un des leviers de croissance possible est l'écologie. Ségolène Royal a présenté son plan de transition énergétique, avec des emplois à la clé.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==