Portrait de Nelson Mandela, symbole pour l'humanité

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/12/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

C'est hier soir peu avant 23h qu'on a appris la mort de Nelson Mandela.

Nelson Mandela est mort à 95 ans. Il a eu une longue vie mais surtout une vie qui a valeur d'exemple. Celle d'un homme qui s'est levé contre l'injustice, contre le racisme, et qui a mené son combat dans la non-violence. Un Gandhi Noir en quelque sorte, mais qui est devenu président. Il incarnait à la fois la résistance et la victoire des valeurs. Il était à lui seul une page d'histoire. Lorsque ce 11 février 1990, Nelson fait ses premiers pas d'homme libre, Nelson Mandela devient un symbole, celui d'une victoire contre les discriminations, contre l'apartheid. Les années 60 débutent par un massacre. Celui de Sharpeville. La communauté noire enterre ses morts et s'éveille à la lutte armée. Parmi les activistes, un jeune homme, rebaptisé Nelson par son institutrice. Mandela, boxeux amateur, qui mènera toujours une vie de combat.

Beaucoup de gens pensent qu'il est inutile de parler de paix avec un gouvernement qui ne réplique que par l'esclavage et la violence. Je prends la défense de ces gens-là. En 1964, il est jugé pour haute trahison et conduit au bagne. Il passera 18 ans à casser des cailloux sur cette île. Dehors, la torture et la répression continuent. lutte aussi. Le monde se mobilise contre l'apartheid au nom de Mandela.

Je veux saluer l'homme que je n'ai jamais rencontré : Nelson Mandela.

Dans les année's 90, les conservateurs blancs cèdent. Mandela est libéré, il s'est forgé un destin. La suite, il est élu président en avril 1994. Avec son prédécesseur Frédérik de Klerk, devenu vice-président, ils donnent une image pluri-ethnique et gagneront un prix Nobel. Ils gagnent ensemble le prix Nobel de la paix. En 1995, son pays remporte la Coupe du monde de Rugby. Le rugby, symbole de l'apartheid. Un sport qui était uniquement réservé aux hommes blanc. J'ai ausis recu l'ancien, mrésident Iranien Je fais cela que la morale veuit qu'on n'abandonne pas ceux qui nous ont aidés dans les heures noires. A ans il abndonnele pouvoir mais pas la lutte.

Ses dernières images. Le sud aficains preferent rternir l'im Le père de la Nation est acclamé.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==