Pollution de l'air : vigilance chez les sportifs

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 15/03/2014Durée : 00h30

L.Delahousse: Merci. Les transports en commun sont toujours gratuits aujourd'hui en Ile-de-France mais également à Caen, Rouen et Grenoble. Même si le vent se lève dans la partie ouest du pays, 15 régions sont ce samedi concernées par la pollution aux particules. Le gouvernement s'interroge sur la mise en place de la circulation alternée. Voyons également si les sportifs ont renoncé à leur rendez vous du week-end.

Plongée dans une brume épaisse, la tour Eiffel était à peine visible ce matin. Pourtant, à 3 km delà au bois de Bologne, le nuage de pollution n'a pas dissuadé les sportifs d'aller courir.

A 10 à l'heure, on ne risque rien.

Vous êtes essoufflés à cause de la pollution.

Non, nous sommes juste fatigués.

Ce matin, les taux de pollution ont commencé à diminuer.

La météo disait qu'avec les vents de l'Ouest, ça allait se dissiper.

Mais les seuils d'alerte devraient être atteints aujourd'hui encore.

J'ai des picotements dans la gorge depuis 5 jours. C'est désagréable.

Ça va, mais si je roule davantage en ville, je le ressens.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==