Présidentielle 2017 : vers une union à gauche ?

L'alliance de François Bayou et Emmanuel Macron met la pression sur une candidature commune à gauche. Benoît Hamon, Jean-Luc-Mélenchon et Yannick Jadot parviendront-ils à s'entendre ?

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Benoît Hamon a été interpellé ce jeudi 23 février par des militants de Jean-Luc Mélenchon pour se retirer. Les négociations avec le leader de "La France insoumise" sont au point mort, mais le candidat socialiste insiste sur son prochain accord avec les écologistes. "Je travaille à un rassemblement vous verrez, il suffit d'être un petit peu patient", a assuré Benoît Hamon.

Le temps presse

S'allier avec Yannick Jadot, pas suffisant pour ces militants socialistes qui veulent une union de toute la gauche d'urgence. "Si on s'unit pas, tout seul ça va être dur", se désole une femme. "La raison doit l’emporter", assure quant à lui un militant. Du côté du gouvernement aussi on s'impatiente. Pour Stéphane Le Foll, à 65 jours du premier tour, le temps presse. À ce jour, toutes les enquêtes d'opinion donnent Jean-Luc Mélenchon comme Benoît Hamon systématiquement éliminés dès le premier tour de la présidentielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, le 21 janvier 2010 lors d\'une manifestation à Paris.
Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, le 21 janvier 2010 lors d'une manifestation à Paris. (CHAMUSSY / SIPA)