Vidéo Elections régionales dans les Hauts-de-France : Xavier Bertrand, largement en tête, se félicite d'avoir "brisé les mâchoires du Front national"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Elections régionales et départementales : "j'ai fait du Front National mon seul et unique ennemi", déclare Xavier Bertrand (LR), qui est arrivé en tête au 1er tour dans les Hauts-de-France selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Xavier Bertrand a obtenu dimanche 43,1% des voix, loin devant le candidat RN Sébastien Chenu, qui recueille 24,4% des suffrages, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions. 

Il se félicite d'avoir "desserré pour les briser les mâchoires du Front national". Le président sortant de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR), s'est exprimé dès 20 heures, dimanche 20 juin, après les premiers résultats officiels du premier tour des élections régionales et départementales, le donnant largement en tête devant le Rassemblement national.

>> Résultats des élections régionales et départementales : suivez notre direct 

Xavier Bertrand a obtenu, dimanche soir, 43,1% des voix, loin devant Sébastien Chenu, le candidat RN dans les Hauts-de-France, avec 24,4% des suffrages. Karima Delli, à la tête d'une liste d'union de la gauche, a recueilli 17,5% des voix, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions. Le candidat de la majorité Laurent Pietraszewski ne franchit pas le seuil des 10%, avec 8,5% seulement, malgré la présence de cinq ministres sur la liste.

"Ici, en Hauts-de-France, le FN (désormais Rassemblement national) a reculé parce que nous avons montré par le travail, l'engagement et la cohérence que la politique n'était pas morte. Ici, nous avons desserré pour les briser les mâchoires du Front national", a salué Xavier Bertrand dimanche soir, dénonçant "leur démagogie, leurs propositions stériles, leur intolérance". 

"A présent, chacun est face à ses responsabilités. J'ai pris les miennes en faisant du Front national mon seul et unique ennemi. Les électeurs des Hauts-de-France m'ont chargé à nouveau de mener ce combat", a ajouté le président sortant des Hauts-de-France, précisant qu'il déposerait dès lundi matin "la même liste, avec la même ambition et le même projet" pour le second tour du scrutin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Xavier Bertrand

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.