Xavier Bertrand consulte le socialiste Pierre de Saintignon

Le président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie lance ses consultations à gauche et reçoit demain son ex-adversaire.

(Xavier Bertrand veut entendre tous les élus des communes et des départements de sa région au sein d’une conférence territoriale © Maxppp)

 Le républicain en a fait sa marque de fabrique. Il veut gouverner sa région autrement, en consultant ses anciens adversaires. Et le premier, ça sera le socialiste Pierre de Saintignon qui s’était retiré de la course aux régionales en sa faveur pour faire barrage au FN. "Nous lui rendons une ‘politesse républicaine ", explique Gérald Darmanin. Le vice-président décrit un Xavier Bertrand heureux depuis qu’il a décroché la présidence de la région : "Il n’a pas encore les stigmates mais il marche sur l’eau ", dit-il en rigolant. Deux semaines après son élection à la tête de la collectivité, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy déroule son plan d’ouverture à gauche.

Comme il l’avait promis, chaque trimestre, il réunira tous les parlementaires de la région, "y compris Marine Le Pen ", précise son entourage. La première réunion est prévue en mars. Xavier Bertrand veut aussi entendre tous les élus des communes et des départements de sa région au sein d’une conférence territoriale qu’il va mettre sur pied dans les trois mois. Et puis, il est prêt à recevoir toutes les anciennes têtes de listes dans son bureau. Pierre de Saintignon en a fait la demande, il sera donc reçu demain matin.

Un signe d’ouverture, une ‘politesse républicaine’ et surtout du pragmatisme de la part de Xavier Bertrand. Parce que l’histoire de cette région est marquée par la gauche : "Il y a deux ans, toutes les grandes communes et tous les départements étaient à gauche, explique un élu. On ne change pas si facilement les habitudes, il faut tenir compte de cette cultur e".

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.